Villiers/Orge : la fresque de la discorde

C’est un scénario digne de Don Camillo, qui s’est joué ces derniers jours dans la commune de Villiers sur Orge entre les parents d’élèves et le maire au sujet d’une fresque réalisée par les enfants de l’école André Malraux.

La fresque en question.

La fresque en question.

En effet les enfants dans le cadre d’un projet pédagogique réalisent une fresque et les enseignants décident d’accrocher la fresque aux murs de l’école sans en avertir la mairie. Et c’est à partir de la que les choses se gâtent. La mairie a décidé de mandater un huissier pour constater les faits.

Ce qui a été la mise à feu aux poudres pour les parents d’élèves qui se sont fendus d’un communiqué de presse :

« Les élus du groupe d’opposition municipale « Agir pour Villiers » dénoncent avec la plus grande énergie, l’envoi d’un huissier à l’école élémentaire André Malraux de Villiers sur Orge ce mercredi 27 mai 2015 à 16H30.

Cet Huissier est mandaté par la Maire, Mme Thérèse Leroux, pour constater des trous fait dans le mur récemment rénové de l’école, pour y fixer une fresque réalisée par les enfants. La maire a menacé, par mail, d’engager « la responsabilité civile et pénale » de l’école.

Le groupe agir pour Villiers juge complètement démesuré la réaction de la municipalité face à ce qui reste quelques petits trous dans les murs.

Cette réaction est typique du climat détestable et du manque de dialogue instauré entre la municipalité et les forces vives de la commune (associations, enseignantes …).

Ce genre d’agissements ne peut provoquer que le dégout des enseignants à s’investir pour les enfants et pour la vie locale ».

Ce que le maire Thérèse Leroux leur répond :

« Je ne suis pas contre la fresque, j’ai octroyé une subvention de 7800 € et cela s’est fait sans que l’on soit averti, j’ai fait un courrier de décharge à la directrice de l’école. J’ai demandé un constat d’huissier, je veux me couvrir en cas d’incident. Je trouve dommage qu’on en arrive là. Il y a eu manque de communication« .

Une deuxième fresque sera apposé avec cette fois le concours des services municipaux.