Salon de l’agriculture, un bilan positif pour le terroir essonnien

Le salon de l’agriculture vient de s’achever comme chaque année, son succès ne faiblit pas. C’est l’évènement phare et le rassemblement de la France rurale pour mettre en avant ses meilleurs produits. Cette année l’Essonne avait son stand sous le pavillon de l’Ile de France avec l’association « Produit et Terroir » représenté par Jean Baptiste Sorteix.

IMG_2333

Tracteur Claas – l’Essonnien – Rémi POIRIER

Le terroir à la rencontre des citadins

Pas moins de sept producteurs et artisans étaient présents. Côté salé, il y avait « HOC »  qui est venu avec ses huiles d’assaisonnement, l’élevage « La Doudou » avec des fromages de chèvre et la « Ferme du Grand Clos » a présenter ses produits à base de canard : foie gras, rillettes et terrines.

Côté sucré, le public pourra découvrir les chocolats (sujets, feuillantines et cartes postales) d’Hélianthème, les confitures et gelées classiques et originales de nos artisans Essonniens : « La Corbeille à Confitures » et « Au-dessus, sur l’étagère du haut ». Enfin, « la Miellerie de Misery » proposera à la vente des miels et des produits à base de miel : pains d’épices, bonbons, sucettes…

Florent Hayoun de DriveDesChamps - Brigitte Le Pelletier  de Corbeil à Confiture  et Jean Baptiste Sorteix de l'association "Saveur et Terroir" de gauche à droite - l'Essonnien - Rémi POIRIER

Florent Hayoun de DriveDesChamps – Brigitte Le Pelletier de Corbeil à Confiture et Jean Baptiste Sorteix de l’association « Saveur et Terroir » de gauche à droite – l’Essonnien – Rémi POIRIER

L’approvisionnement a été assuré par la société Drive Des Champs. Pour Jean Baptiste Sorteix de l’association « Saveur et Terroir », « la présence au salon de l’agriculture est un levier sur les ventes immédiates, mais aussi sur internet » dont il mesure déjà des retombées. Il réfléchit à la prise d’un stand plus grand pour l’année prochaine.

Des Essonniens primés

La jeune brasserie « Parisis » déjà primée cette année avec trois distinctions pour ses bières : La Parisis Blonde, l’Yvette Brune et l’Yvette Blonde.

Pour un des associés de cette brasserie, ce n’est pas un coup de chance, puisque la brasserie est primée chaque année, depuis sa première participation au salon. Pour ce dernier, l’objectif est d’accroitre la production de la brasserie.

Deux des associés de la brasserie Parisis - l'Essonnien - Rémi POIRIER

Deux des associés de la brasserie Parisis – l’Essonnien – Rémi POIRIER

Le partenariat industriel existe aussi

Plusieurs exploitations céréalières ont fait ce choix en Essonne notamment avec la célèbre marque de gâteau « Lu ». En effet, depuis plusieurs années le fabricant de biscuit a mis en place une démarche qualité avec la filière « Lu Harmony ». Élodie Parre responsable France de cette filière chez Lu, nous explique que : « le but est d’anticiper de nouvelles pratiques agricoles, mais aussi d’avoir une démarche pour préserver la biodiversité et aussi d’améliorer la qualité des farines et des produits finis comme « le petit beurre Lu » ».

Cette démarche a permis de faire baisser la consommation de 20% des produits phytosanitaires. Aujourd’hui en France,  ce sont plus de 1700 exploitations qui ont choisi d’adhérer à cette démarche.