Retour sur le Raid Pompiers-Juniors 2016 à Evry 2.

Les 26 collégiens ayant participé au Raid Pompiers-Juniors 2016, en Normandie, se réunissaient place de l’Europe, à Evry 2, samedi matin afin de revenir sur leur aventure.

Retour-raid-pompier-junior- l'Essonnien - Maxime Kgozien

Retour-raid-pompier-junior- l’Essonnien – Maxime Kgozien

Samedi 14 mai 2016 : une date qu’ils n’oublieront probablement jamais. Ce week-end, 26 jeunes collégiens, issus de neuf établissements du département, se sont retrouvés place de l’Europe, à Evry 2, pour faire découvrir à leurs parents, mais aussi aux partenaires l’aventure qu’ils ont vécu entre le 18 et le 24 avril.

Pendant près d’une semaine, ces « pompiers juniors » sont partis à Saint-Vaast-la-Hougue, dans le département de la Manche. Encadrés par une équipe composée de sapeurs-pompiers et de membres de l’Education Nationale, ces jeunes ont été sensibilisés aux valeurs citoyennes. Et ce, au travers de plusieurs activités.

Présent en Normandie, le lieutenant Jean-Luc Guilbault témoigne : « L’objectif initial de ce raid était la cohésion, la citoyenneté… Nous avons visité les plages du débarquement, le cimetière américain d’Omaha Beach ou encore Sainte-Mère l’Eglise en tentant d’expliquer aux jeunes le pourquoi des choses. Ils étaient enchantés. » Avant de poursuivre : « En tant qu’encadrant je suis ravi du chemin parcouru par ces jeunes. Il y a une énorme évolution. C’était une aventure vraiment enrichissante. »

Retour-raid-pompier-junior- l'Essonnien - Maxime Kgozien

Retour-raid-pompier-junior- l’Essonnien – Maxime Kgozien

Le sport à l’honneur

Au-delà de son aspect culturel, le séjour fut également marqué par le sport. Randonnée, chasse au trésor, bowling, char à voile… les activités sportives furent nombreuses.

Tandavane, 12 ans semble, lui aussi, ravi de son aventure : « C’était un raid très sportif. C’était magnifique. Nous avons fait connaissance avec plusieurs personnes, découvert de nombreuses choses, appris à utiliser des objets que nous n’utilisons jamais comme le char à voile ou la voile. »

 Quand on lui demande s’il compte, un jour, s’engager avec les pompiers volontaires, le jeune garçon acquiesce timidement.

Pour le lieutenant colonel François Schmidt, en charge de l’opération depuis 2003, cela n’a rien de surprenant : « Le premier objectif de ce stage est de familiariser les jeunes avec les notions de respect des autres, d’écoute, de dépassement de soi… L’objectif de recruter vient  seulement dans un deuxième temps. Mais il est vrai que ce genre d’expérience fait naître des vocations chez certains jeunes. Cela ne nous dérange pas… Nous en recherchons toujours. »

Article rédigé par Maxime Kgozien