Prolongement de la Ligne 18

Jeudi 20 avril se déroulait le premier comité de pilotage des études pour le prolongement de la ligne 18 du métro du Grand Paris Express à l’Est. Actuellement prévue pour relier l’aéroport d’Orly à Versailles, la ligne 18 a été déclarée d’utilité publique le 30 mars 2017.

Cette ligne 18 a vocation, pour les Départements du Val-de-Marne et de l’Essonne, à être prolongée à l’Est de l’aéroport d’Orly afin de renforcer les liaisons Est-Ouest du Sud francilien et de décharger les RER C et D. Elle permettra aussi de renforcer l’accessibilité de la plateforme aéroportuaire et du marché de Rungis depuis l’Est.

Ce comité de pilotage présidé par Christian FAVIER, Sénateur, Président du Conseil départemental du Val-de-Marne et François DUROVRAY, Président du Conseil départemental de l’Essonne, a été l’occasion de faire un point d’étape sur l’étude en cours, co-pilotée et co-financée par les deux collectivités. Objectif de cette réunion : arrêter ensemble les scénarios à approfondir dans la poursuite des études.

Ainsi, pour Christian FAVIER : « Lorsque l’intérêt général est en jeu, nos collectivités savent se rassembler pour mieux défendre des projets nécessaires et ambitieux. C’est une méthode que nous connaissons bien en Val-de-Marne avec ORBIVAL. C’est, je le crois, la bonne méthode pour convaincre les décideurs de la pertinence de cette proposition pour le Sud francilien, pour les RER mais aussi pour l’avenir d’un territoire confronté à la saturation routière et aux défaillances du réseau ferroviaire ».

Pour François DUROVRAY : « Le prolongement de la ligne 18 permettra de relier des zones d’habitation à l’est à des zones d’emplois à l’ouest. C’est essentiel pour les habitants de l’Essonne et du Val-de-Marne. Ce prolongement est aussi un « plan B » indispensable en cas de perturbation sur les RER. Grâce à ce travail collectif, nous créons un nouvel axe et les voyageurs disposeront d’un moyen de transport pour se déplacer d’un département à l’autre sans transiter par Paris. »