Municipale 2014 : Grigny, en ordre dispersé

Grigny est une des villes de l’Essonne fermement tenu par le PCF. P. Rio, le maire actuel, qui a succédé à Claude Vasquez, part largement favori. En 2008, le PCF avait obtenu 49.46% dés le premier tour.

Mairie de Grigny - Lessonnien - Rémi Poirier

Mairie de Grigny – Lessonnien – Rémi Poirier

P. Rio, qui part avec le soutien de toute l’extrême gauche (PCF, FDG et PS), présente une liste de gauche unit. L’actuel maire a pris son poste, il y a à peine un an, lorsque Claude Wasquez lui a passé la main. Cette élection sera un test grandeur nature pour savoir s’il obtient une aussi forte approbation que son prédécesseur. La ville qui a connu des difficultés financière trés lourde, a subi une lourde augmentation des impôts locaux imposés par la préfecture. Aujourd’hui Grigny, retrouve un équilibre budgétaire. Cependant, la ville possède l’un des taux d’imposition les plus élevée de l’Essonne, alors que seulement un tiers des Grignois sont imposable sur la commune.

La droite locale, espère jouer un rôle important lors de ces élections, mais c’est une chose peu évidente lorsque l’on sait que J-P Willaume (UMP), n’a recueilli que 6.7% des voix lors des dernières élections cantonales. En 2008, Serge Gobier qui l’accompagne avait été conseillé municipal. La sociologie de la ville ne favorise guère les bons résultats de la droite.

De plus, la droite est fragilisée par des dissensions internes. D. Mourgeon (UDI) avait conclu une alliance avec J-P Willaume, mais quelques jours plus tard, cette alliance éclate. D. Mourgeon monte donc sa propre liste.

S. Bendiab, se présente en dissident face à cette majorité. Il obtient le soutient de M Boutih, qui veut étendre son influence dans la 10 circonscription de l’Essonne. C’est la première fois qu’il se présente, en tête de liste, et apparaît comme un parachuté, sur une ville où il a peu d’attache.

Kouider Oukbi, champion du monde de boxe thaï en 2012, se présentera tête de liste du PDG (Parti des Grignois). Cet ingénieur informaticien a récemment reçu le soutien d’un des avocats de Dieudonné, S. Mirabeau. Celui qui pourrait cadrer avec l’image des jeunes Grignois présente un programme assez complet sur Grigny. Il évoque ainsi de nombreux thèmes qui touchent la population de Grigny : soutien aux personnes âgées et aux handicapées, promotion du sport et de la culture, éducation et prévention de la délinquance, insertion professionnel, environnement et transport.