Mobilisation des parents et des professeurs contre la réforme des rythmes scolaires à Ris Orangis 1ère partie

Hier, plus d’une centaine de parents et de professeurs de la ville de Ris-Orangis se sont mobilisés contre l’application de la réforme des rythmes scolaires par la municipalité dirigée par Stéphane Raffalli et demandent sa suspension au niveau local et son abrogation au ministre de l’Éducation nationale.

Parents d'élèves et professeurs réunis ce matin à 8h30 devant l'école Ordener à Ris Orangis (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Parents d’élèves et professeurs réunis ce matin à 8h30 devant l’école Ordener à Ris Orangis (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

Dès 8h30, ils se sont  rassemblés devant l’école Ordener à deux de pas de l’Hôtel de Ville, où une assemblée générale a été formée en vue de préparer les actions de la journée ainsi que les suites à donner au mouvement. Lors de l’AG il a été défini pour la journée même de manifester devant la mairie puis d’aller vers l’inspection académique pour montrer la mobilisation du corps enseignant. Ainsi qu’une communication via un tract à l’attention des habitants de la ville sur les conséquences de la réforme et aussi la demande de suspension de son application par la ville. Ainsi que l’abrogation du décret par le ministre de l’Éducation.

Assemblée Générale des parents d'élèves et des professeurs de la ville de Ris-Orangis (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Assemblée Générale des parents d’élèves et des professeurs de la ville de Ris-Orangis (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

Vers 10h30/10h45 l’ensemble des parents ainsi que des professeurs en grève (73% des professeurs de l’ensemble des établissements de la ville ont compté des grévistes, 7 groupes scolaires sur 13 étaient fermés) se sont dirigés vers la mairie pour montrer leurs mécontentements vis-à-vis de l’application confuse du décret ministériel en pointant de nombreux dysfonctionnements  ( des problèmes de sécurité lors du transfère des groupes d’enfants entre les équipes pédagogiques et les intervenants des TAP (Temps d’activité périscolaire),

Parents et professeurs sortant de l'AG pour rejoindre l'Hôtel de Ville. (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Parents et professeurs sortant de l’AG pour rejoindre l’Hôtel de Ville. (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

ainsi leurs qualités de ces derniers, un professeur nous évoque un TAP Foot sans ballon, de l’escrime sans matériel adéquate, … .). Et aussi que la réforme doit être prévue pour le bien-être de l’enfant et non de faire des activités gratuites.

Banderole dénonçant les dysfonctionnement des TAP et les problèmes de sécurité des enfants (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Banderole dénonçant les dysfonctionnement des TAP et les problèmes de sécurité des enfants (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

 

, , , , , ,