Maltraitance infantile: « 2 enfants meurent chaque semaine et tout le monde s’en fout »

La journaliste Françoise Laborde, auteure du livre Le Massacre des Innocents, les Oubliés de la République, est venue lundi dans les Grandes Gueules dénoncer le désintérêt de la société envers la maltraitance des enfants.

Les chiffres noirs de la maltraitance infantile

C’est une réalité presque passée sous silence, qu’a voulu dénoncer la journaliste Françoise Laborde à travers son livre/manifeste Le Massacre des Innocents, les Oubliés de la République. « Il y a 73.000 cas de maltraitance infantile identifiés par la police et la gendarmerie – ça veut dire qu’il y en a bien d’autres jamais déclarés. Ça fait 200 cas de maltraitance par jour », alerte la journaliste ce lundi dans les Grandes Gueules. Deux enfants sont tués chaque semaine des suites de maltraitances, et 300.000 enfants qui sont signalés aux services sociaux dont 160.000 qui sont retirés à leur famille. 70.000 restent handicapés à vie à cause des maltraitances.

Sans compter les séquelles psychologiques pour ceux qui survivent, mais ils sont morts intérieurement.

Les associations d’aides aux enfants estiment à 100 000 enfants maltraités en France.