L’opposition municipale de Fleury-Mérogis réagit à l’incendie criminel du centre commercial.

Bruno Hyson, conseiller municipal réagit suit à l’incendie criminel de la pizzeria du centre du 8 mai 1945 à Fleury Mérogis :

« Notre ville vient à nouveau de connaître un évènement tragique, fort heureusement, sans victime. En effet, un incendie est venu détruire la pizzeria orientale de notre centre commercial. Alors que toute l’énergie et les investissements de la majorité actuelle sont tournés vers les Joncs Marins, force est de constater que ce centre est laissé à l’abandon et meurt à petit feu dans tous les sens du terme : quel gâchis !

Bruno Hyson (Photo du candidat)

Bruno Hyson (Photo du candidat)

Avec Virginie, nous avons interpellé notre maire sur son devenir. Puisqu’on nous informe que des fonds sont obtenus, pourquoi attendre plus longtemps ? Pourquoi laisser disparaître un à un nos petits commerces de proximité : plus de boulangerie, plus de coiffeur, pharmacie bientôt déplacée… Tout ceci au profit du centre Leclerc ? A qui le tour demain ?

Comme indiqué lors du conseil municipal, nous réaffirmons notre volonté qu’une réelle réflexion sur la redynamisation de ce centre soit menée avec tous les acteurs, qu’on arrête de se voiler la face et que le volet sécuritaire ait une véritable place. Que ce centre redevienne enfin un véritable lieu de vie et d’échanges pour tous les Floriacumoises et Floriacumois ».