L’Essonne dit oui à l’Exposition universelle 2025

Le 15 septembre, la France lançait officiellement sa candidature pour accueillir l’exposition universelle 2025. Forte de sérieux atouts, l’Essonne propose d’accueillir le site central de l’évènement sur le plateau de Saclay.

Le Département a déposé sa candidature pour accueillir le « Village global » de l’Exposition universelle 2025. Pivot de l’évènement, ce village rassemblera équitablement tous les pays du monde au cœur d’un espace de convivialité. Il sera en lien avec des « Détours » répartis aux quatre coins de la France et pourrait être implanté au cœur du plateau de Saclay.

De sérieux atouts

Face aux candidatures du Val-d’Oise, du Val-de-Marne et probablement de la Seine-Saint-Denis, l’Essonne présente de sérieux atouts dont « un réel consensus entre les élus« , précisait François Durovray dans les colonnes du Parisien lors du lancement officiel du projet ExpoFrance 2025 le 15 septembre dernier.

Pour le Président du Conseil départemental, l’Essonne est « l’endroit idéal pour donner la meilleure image de la France« . Il croit fermement aux chances de son territoire et n’a pas hésité à en défendre lui-même les qualités auprès des organisateurs français.

La disponibilité foncière est en effet importante sur le plateau de Saclay, et ce dernier abrite également 15% de la recherche française ainsi que 70 000 étudiants dans un environnement préservé. La richesse de son tissu industriel et ses deux pôles de compétitivité mondiaux en font un atout majeur pour créer des synergies avec les pays exposants.

Véritable terre d’avenirs, l’Essonne offre de plus une histoire, un patrimoine d’exception et une politique culturelle qui s’inscrivent parfaitement dans l’esprit d’ouverture de l’exposition universelle.

À 35 minutes du reste du monde

Enfin, le métro du Grand Paris Express placera le « Village global » à 35 minutes de Paris dès 2024. Ses interconnexions avec la gare TGV/RER de Massy-Palaiseau et l’aéroport d’Orly le relieront en un rien de temps au reste du pays et du monde.

C’est à présent au groupement d’intérêt qui porte la candidature d’ExpoFrance 2025 de faire son choix sur l’emplacement du cœur de l’exposition si elle avait lieu en France. Réponse au printemps 2017.