Les portes de l’Essonne, une élection sous tension !

Ce dimanche a eu lieu l’élection de l’exécutif de la communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne.

Avant l’élection et par un communiqué de presse Eric Melhorn, maire de Savigny-sur-Orge a fait savoir qu’il ne serait pas candidat à l’élection du président de l’agglomération : « Bien qu’étant le Maire de la commune la plus importante de l’Agglomération, j’ai décidé de ne pas présenter ma candidature à cette élection.

Assurant le mandat de conseiller général du canton de Savigny depuis mars 2006, élu Maire de la ville depuis le 6 avril dernier, l’exercice de nouvelles responsabilités m’empêcherait d’assurer la plénitude des engagements que j’ai pris devant les Saviniens au fil des années passées ».

Et appelant à la candidature de Robin Reda : « Les Conseillers communautaires du « Bon Sens Pour Savigny » prendront par conséquent une part active au fonctionnement et au développement de l’agglomération. Ils soutiendront pleinement la candidature de Maire de Juvisy : Robin REDA ».

L’élection peut commencer malgré quelques absents dont le député de la 7 eme Circonscription Éva SAS. Elle s’est fait remarquer par son absence. Nous avons contacté la permanence de Mme SAS et il justifie le fait parce que la convocation du conseil s’est faite dans les 5 jours avant celui-ci  et que pour des raisons personnelles, elle n’a pas pu assister à celui-ci et elle a donnée pouvoir à M.Guyard.

Par contre,  dans l’assemblée il y avait le maire de Viry-Châtillon, Jean Marie Vilain et le nouveau président de l’agglomération des lacs de l’Essonne Laurent Sauerbach.

Robin Reda, le maire de Juvisy-sur-Orge, le plus jeune maire de France est devenu également le plus jeune président d’agglomération de France. avec 45 voix et 9 bulletins blancs.

Robin Reda, maire de Juvisy sur Orge, élu président de l'agglomération des Portes de l'Essonne-l'Essonnien Rémi POIRIER)

Robin Reda, maire de Juvisy sur Orge, élu président de l’agglomération des Portes de l’Essonne-l’Essonnien Rémi POIRIER)

Les premières mesures de Robin Reda en tant président d’agglomération, c’est la baisse de 50% de son indemnité de président et le lancement d’un audit de la communauté d’agglomération des portes de l’Essonne.

Discours de Robin Reda :

Discours Robin Reda Président CALPE-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Et les réactions d’Etienne Chaufour, de Pascal Noury et de Laurence Spiecher-Bernier :

Réaction Etienne Chaufour-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Réaction Pascal Noury-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Réaction LSB-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Le nombre de vice-présidents ont été fixé à 11, suite à cela Étienne Chaufour, l’ancien maire de Juvisy-sur-Orge à pris la parole en s’étonnant du faible nombre de vice-présidents et de la représentativité des villes au sein de l’exécutif.

M. Noury s’en est inquiété également et a demandé une suspension de séance pour s’entretenir avec ces homologues de Savigny-sur-Orge, d’Athis-Mons, de Paray Vieille Poste et de Juvisy sur avant le vote des vice-présidents.

Retour aux affaires et l’élection des vice-présidents tout s’est bien passé, jusqu’au 10e vice-président. Et l’affrontement fratricide pour la ville de Paray-Vieille-Poste entre Franck DEGIOANNI et Pascal Picard, se dernier est élu après tour de scrutin dont un pour rien, le nouvel exécutif ayant quelques lacunes sur l’organisation.

Mais le paroxysme est atteint pour le 11e vice-président pour la ville de Morangis, la bataille s’est engagé avec trois candidatures celle de Henrique Pinto soutenu par Pascal Noury, le maire de la ville. Et une pression rajoutée par M.Pinto lui-même. Et les candidatures de Brigitte Vermillet et de Dominique Hérault et se fut Mme Vermillet a été élue 11e vice-président de l’agglomération.

À partir de ce moment, que les choses ont dérapés avec les prises de paroles d’Étienne Chaufour, François Garcia et de Pierre Guyard, Laurence Spiecher-Bernier et de Robin Reda.

Intervention Etienne Chaufour-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Intervention Robin Reda 1-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Intervention François Garcia-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Intervention Laurence Spiecher Bernier-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Intervention Pierre Guyard-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Intervention Etienne Chaufour 2-l’Essonnien Rémi POIRIER

Intervention Robin Reda 2-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Et dans ces échanges les minorités de gauche prennent la décision de quitter le conseil communautaire, nous sommes à la moitié du conseil d’agglomération avant la désignation des différents délégués dans les différents syndicats.

Les sièges vides de conseillers communautaires de gauche après leurs départs-l'Essonnien-Rémi POIRIER

Les sièges vides des conseillers communautaires de gauche après leurs départs-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Voici les vice-présidents :

1.       Eric Melhorn, maire de Savigny-sur-Orge

2.       Christine Rodier, maire d’Athis-Mons

3.       Alain Védere, maire de Paray-Vieille-Poste

4.       Pascal Noury, maire de Morangis

5.       Antoine GUISEPPONE

6.       Jacques PATAUT

7.       Nadège ACHTERGAELE

8.       Claude Moreau

9.       Pascal PETETIN

10.   Pascal Picard

11.   Brigitte Vermillet

Robin REDA entouré des 11 Vice-présidents des Portes de l'Essonne-l'Essonnien-Rémi POIRIER

Robin REDA entouré des 11 Vice-présidents des Portes de l’Essonne-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Voici le mot de la fin de Brigitte Vermillet, de Laurence Spiecher-Bernier, d’Audrey Guibert et du nouveau président de l’agglomération : Robin Réda.

Mots de la fin Brigitte Vermillet-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Mots de la fin Laurence Spiecher-Bernier-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Mots de la fin Audrey Guibert-l’Essonnien-Rémi POIRIER

Mots de la Fin Robin Reda-l’Essonnien-Rémi POIRIER