Les forces de l’ordre mobilisées pour les fêtes

Josiane Chevalier , préfète de l’Essonne : Les services de l’État et les polices municipales sont fortement mobilisés pour assurer la sécurité de leurs concitoyens durant les fêtes de fin d’année, Noël et la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018.

Le dispositif de sécurité s’appuie sur une mise en veille des différents centres de crise et un
renforcement des patrouilles de police, de gendarmerie et de la force sentinelle, mais aussi, du service départemental incendie et secours (SDIS 91)

Plus de 400 gendarmes et policiers sur le terrain

Mme la Préfète ajoute que : 232 policiers seront mobilisés, auxquels s’ajouteront des forces mobiles des compagnies
républicaines de sécurité (CRS) dans les ZSP ainsi que les militaires du dispositif sentinelle dans les sites particulièrement fréquentés par le public. Les actions se traduiront par une présence accrue de véhicules de patrouilles sur la voie publique visant à prévenir les troubles éventuels, les incidents et sécuriser les interventions, notamment dédiées au secours des personnes.

170 gendarmes du groupement de l’Essonne, actifs et de réserve, seront déployés pour lutter contre les cambriolages, les atteintes aux personnes et l’insécurité routière.

400 pompiers au service des essonniens

Elle complète : Les effectifs de garde et d’astreinte du SDIS 91 (environ 400 sapeurs-pompiers) se mobiliseront sur l’ensemble du département et notamment sur des zones où des troubles urbains seront constatés.

Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne précise : À cette occasion, les services de l’État seront engagés pour sensibiliser les usagers de la route sur les risques qu’ils pourraient être amenés à prendre en cette période. Afin de réduire la survenance de troubles à l’ordre public, j’ai décidé de réglementer temporairement le transport de carburant et la vente d’artifices et d’articles pyrotechniques.

Les marchés de Noël, les cérémonies religieuses, les espaces commerciaux, les transports
collectifs feront l’objet d’une surveillance accrue. La présence des forces de l’ordre sur les routes sera accrue et j’en appelle à la responsabilité de chacun pour que la fête reste la fête.