Le Préfet renforce le plan grand froid

Compte tenu de la baisse des températures depuis le week-end, et d’un risque de neige au cours des prochaines heures, l’État se mobilise avec les opérateurs associatifs afin que toutes les personnes en situation de précarité bénéficient d’un accueil et d’une mise à l’abri.

A cette fin, le dispositif d’hébergement d’urgence vise à garantir que tous les besoins d’hébergement puissent être satisfaits et notamment durant l’hiver, période porteuse de risques spécifiques. Il s’agit d’une adaptation aux circonstances du dispositif fonctionnant tout au long de l’année, par une mobilisation de capacités supplémentaires pour permettre la mise à l’abri
d’urgence des personnes en situation de détresse.

L’objectif d’insertion fait partie intégrante de l’hébergement d’urgence, une évaluation sociale de chaque personne est ainsi réalisée lors de son hébergement et débouche sur la préconisation d’une orientation vers les dispositifs et les structures appropriées.

En plus de 3780 places d’hébergement d’urgence ou d’insertion ouvertes toute l’année (dont 1700 nuitées hôtelières), 127 places (sur les 226 places de renfort hivernal en cours d’ouvertur
progressive) sont mises à disposition du 115 au cours de cette semaine pour la durée de l’hiver.

En appelant le 115, il est possible d’être orienté(e) vers l’une de ces places d’hébergement d’urgence.

Enfin, la Croix-Rouge procède à des maraudes pour aller à la rencontre des personnes en situation de grande précarité qui ne sollicitent pas le 115. Depuis l’annonce de la baisse des températures les deux équipes de maraude de nuit intensifient leurs déplacements sur tout le département, et se déplacent en priorité sur signalement de situations d’urgence au 115. Ces maraudes seront renforcées en tant que de besoin.

Par ailleurs :

Chacun est invité à appeler le 115 (numéro de téléphone gratuit) pour signaler toute personne sans abri se retrouvant à la rue ou vivant dans un abri de fortune, et notamment quand cette personne paraît en difficulté. Cet appel peut sauver une vie.