Le Front National présente ses premières têtes de listes

Le Front National présente ses premières têtes de listes

Ce samedi , le Front national a présenté lors d’une conférence de presse en présence de Michel Guiniot responsable des élections et conseiller régional de Picardie.

Présentation par le Front National de se premières tête de liste (l'Essonnien- Rémi POIRIER)

Présentation par le Front National de se premières tête de liste (l’Essonnien- Rémi POIRIER)

Il est revenu sur la stratégie du parti d’investir un maximum de candidats et notamment dans la ruralité avec des objectifs précis comme :

  1. Le maintien des listes au-dessus de 10% des votants.
  2. Capitaliser en termes d’élus suite aux élections en poursuivant le travail des élections présidentielles et législatives
  3. Peser sur les élections sénatoriales
  4. Faciliter l’accès aux autres élections
  5. Permettre la formation leurs militants à la gestion public
  6. Défendre les citoyens

Le relais est pris par Audrey Guibert, secrétaire départementale qui explique que la priorité du Front National et du Rassemblement Bleu Marine est d’être un renouvellement de génération et une alternative au système.

Encouragé par les bons résultats obtenus depuis les élections cantonales de 2011 avec le maintien au second tour de 10 candidats/21.

Pour la constitution de liste le front national est ouvert aux accords locaux en respectant la charte émisse par ce dernier, comme réparer les politiques en matière fiscale en donnant quelques chiffres de villes ayant une forte fiscalité : Ris-Orangis, Viry-Châtillon, St Michel sur Orge… .

La lutte contre la délinquance  notamment en zone rurale avec l’utilisation des pouvoirs de police du maire avec un renforcement des polices municipales par la dotation d’armées pour ces dernières. Et précisant le bond des cambriolages pour Brunoy, Sainte Geneviève des Bois et Mennecy … .

Au niveau économique, il y a un souhaite de relancé les commerces de proximités, développé l’aide à la création des entreprises avec en collaboration le département. Le développement des services à la personne notamment en zone rurale avec  l’intergénérationnel.

La lutte contre les gaspillages des fonds publics. Une politique d’urbanisme harmonieuse  avec la lutte contre le tout béton. La politique sociale, une transparence dans l’attribution des logements sociaux.

En incitant l’application de la laïcité dans l’espace public et le refus des subventions aux associations communautaires, Audrey Guibert est revenue le cas de la ville de Longjumeau avec des prières dans la ville et le prêt d’un gymnase de la ville.

La mise en place de consultation régulière de la population par le référendum d’initiative populaire.

La question Rom et des populations nomades sera également au programme pour cette élection qui sera un des thèmes clés depuis la circulaire Valls avec l’obligation pour les municipalités de faire des propositions de relogement lorsqu’un camp est expulsé.

Le dernier élément sera la moralisation de la vie publique avec le rappel des condamnations d’élu et lutte contre l’autocratie comme l’exemple de Mennecy par le candidat tête de liste de la ville. Cela sera la base de programme pour le Front National pour l’élection à venir ;

Et voici les 13 premières têtes de liste et une liste soutenue :

Gaël Fouilleul : Sainte Geneviève des Bois

Thierry Denis : Saint Michel sur Orge

Jacques Stouvenel : Vigneux sur Seine

Gilles Faliere : Linas

Pascal Voirin : Saint Germain les Arpajon

Franck Beeldens : Epinay sur Orge

François Helie  : Etrechy

Audrey Guibert : Savigny sur Orge

Alain Buffle : Arpajon

Marie-Thérèse Donzeau : Brunoy

Olivier Christ : Chilly-Mazarin

Julien Schenardi : Mennecy

Franck Sailleau : Ballancourt sur Essonne

Le Rassemblement Bleu Marine soutiendra la liste sans étiquette politique de Dominique Hérault, conseillère municipale d’opposition sur Morangis.


, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,