La maire de Fleury-Mérogis claque la porte du PS

Un deuxième maire vient de rendre sa carte du PS, après celui de Conflans-Sainte-Honorine. Un ras-le-bol exprimé par David Derrouet, maire de Fleury-Mérogis, qui dénonce des engagements non tenus par la majorité présidentielle. Aujourd’hui il se révolte contre la loi de finance 2014, qui est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il ne se reconnaît plus dans cette politique.

ps_logo

Pour Bruno Hyson qui vient de se déclarer candidat pour la droite, il dénonce la manœuvre politique dans un communiquer de presse :

« Décidément, rien ne nous sera épargné avec ce maire. Voici qu’à l’approche des municipales de 2014, celui-ci ne sait plus quelle manœuvre mettre en avant pour tenter de sauver son poste d’élu. Malheureusement, nous ne sommes plus à une trahison près. Rappelez-vous la scission d’avec le PC en 2009 ! Comment faire confiance à quelqu’un qui n’a de cesse de renier sa parole et ses engagements ? Il est temps que cela change à Fleury-Mérogis et qu’une certaine stabilité s’installe sur notre ville pour le bien-être de ses habitants. »

 

, , , , , , ,