Jacques Lebigre mis en examen (N°2 de l’UMP 91) à Corbeil Essonne

De nouveau rebondissement dans l’affaire d’achats de voix présumée dans le cadre des élections de 2008, 2009 et 2010. L’actuel numéro 2 de l’UMP Jacques Lebigre secrétaire départemental du parti, dans un premier temps hospitaliser pour éviter la première série de gardes à vue. Il a été mis en examen, il y a deux jours pour : « complicité et recel de financement de campagne électorale «  également pour «  blanchiment d’argent ».

Mairie de Corbeil-Essonne (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Mairie de Corbeil-Essonne (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

La seconde concerne Mamadou Kébé, il a été mis en examen pour « complicité d’achats de votes » pour les élections de 2009 et 2010, mais également pour «  blanchiment de financement illicite de campagne électorale », « fraude fiscale »,  « complicité et recel de financement de campagne électorale ». Les deux ont été placés sous contrôle judiciaire. Quant à Serge Dassault, il doit revoir les juges pour qu’ils statuent sur son sort.