Intervention de deux journalistes de l’Essonnien à Fleming

Lundi  5  décembre 2016, deux journalistes du webjournal L’Essonnien* sont venus au club journal du collège pour nous expliquer comment se passe une vie de journaliste.

Ils écrivent principalement sur le département de l’Essonne : actualités, sport, vie quotidienne…

Ils nous ont expliqué que pour qu’un journal marche, il faut le faire connaître : faire des interventions, faire de la pub, le mettre sur le web…

Puis, un temps d’échanges a suivi :

Questions des élèves :

– Est ce qu’il vous arrive de prendre des vacances ?

-Pas vraiment, un bon journaliste est toujours aux aguets même en vacances.

-Pourquoi ne faites vous pas un journal papier ?

-Parce que cela coûte trop cher et que ça prend beaucoup plus de temps.

-Combien mettez vous de photos par article ?

-Ça dépend. Si  une photo est bien prise elle doit refléter autant de choses que le texte. Souvent  une ou deux, mais plus si besoin.

-A combien de cérémonie allez vous par jour ?

– Environ 3 ou 4 .

-Combien d’articles faites vous par jour ?

-A peu près 5.

Lors du club journal suivant, nous sommes revenus sur cette rencontre. Voici quelques réactions à la question « Quelle information vous a marqué / étonné  ? »

Idarle : « Nous avons appris que c’est important de mettre le titre en valeur. Il doit y avoir dans un article une partie informative et une partie qui donne envie avec des photos.

Nous avons trouvés que c’était génial, très instructif !  Vraiment super !

#SoyonsTousJournalistes »                          

Ahmed : « Ils nous ont dit que parfois un article pouvait prendre plus d’un mois à rédiger. Il faut être en avance sur les concurrents adverses et être réactifs face à l’information.

J. : « C’était intéressant, je ne pensais pas que les journaliste passaient leurs vie à écrire et à être à l’affût de la moindre information et qu’il est possible d’écrire 3000 articles en 3 ans même à 3. »

Benoît : « Cette intervention était très intéressante, je ne pensais pas que les journalistes travaillaient jour et nuit. Il faut toujours trouver un sujet d’article rapidement et de préférence avant les journaux concurrents. Écrire 3000 articles en 3 ans semble presque impossible. »

Thibault : « Je trouve que cette rencontre était très intéressante  car le journaliste nous parlait très précisément de son travail ce qui peut aider. « 

Juliette L :  »  Un journal peut être  écrit sur papier mais aussi sur un site web. Le journal sur papier est plus difficile et long à réaliser, avec des contraintes techniques et financières lourdes; alors que sur ordinateur c’est long mais plus facile. Les journaliste sont tous concurrents entre eux .

Maintenant, à nous de les imiter !

Et merci à eux !!!!

Louise C. 5c

Source : personnelle

* Retrouvez  L’Essonien, et notamment l’article de M Poirier sur cette heure au collège :

http://www.lessonnien.fr/lessonnien-a-la-rencontre-des-collegiens-dorsay/

 

Article d’une élève après une intervention sur le métier de Journaliste.