Inauguration de la Ruche à Viry-Châtillon.

Ce mercredi a été inaugurée l’antenne castelviroise de la ruche qui dit « oui », place François Mitterrand. En lien avec l’association des commerçants de la place,  l’objectif est de redynamiser le marché. Aujourd’hui ce sont 12 producteurs qui sont sollicités pour cette antenne, et d’autres agriculteurs vont bientôt rejoindre cette antenne.

La ruche qui dit Oui !

La ruche qui dit Oui !

C’est un projet qui a vu le jour après la fermeture de la ruche (antenne) de Savigny-sur-Orge.  Il a été porté par Jérôme Tavel, habitant de Viry-Châtillon, et ancien membre de l’antenne de Savigny. Ce sont plus de 350 produits qui sont disponibles à la vente sur le site internet. Le principe de ce projet de réunir des producteurs issus d’un rayon maximal de 250 km autour de la ruche. L’objectif est atteint puisque ces derniers viennent d’un rayon de 60 km, ce qui est une satisfaction pour M.Tavel.

Aujourd’hui, c’est environ 200 personnes qui se sont inscrites sur le site internet en deux mois, mais l’objectif est de 800 inscrits en citant comme référence, la Ruche de Soisy-sur-Seine. Le site est ouvert depuis le 2 mai. Sur la question des tarifs, la ruche se situe au niveau des supermarchés, mais moins cher qu’un magasin de biocoopération. « Le producteur touche 83,3 % du chiffre d’affaires hors taxe. Les 16,7 % restant permettent de rémunérer le responsable de la Ruche pour moitié et le reste pour le service internet, les frais bancaires, le système de paiement en ligne et support technique et commercial », explique M.Tavel.

Jérôme Tavel, responsable de la "Ruche qui dit Oui" à Viry-Châtillon (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Jérôme Tavel, responsable de la « Ruche qui dit Oui » à Viry-Châtillon (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

La première vente est ouverte depuis hier, et la distribution des produits s’effectuera : Vendredi 16 mai entre 17h30 et 19h30. En cas de non-livraison de l’un des producteurs, la commande concernant ce producteur est annulée, « Car certains mettent un minimum de commande pour effectuer la livraison », nous explique M.Tavel.

Voici les premiers producteurs, le crémier : GAEC du Pot au Lait, un boucher bio : Nature et Régions, le maraîcher toujours bio : SCEA Koorin, également le meunier Moulin artisanal Gilles Matignon, avec aussi un brasseur : Bière de l’Ourcq, un boulanger/Pâtissier  Grousset Damien et un traiteur soupe et terrine : Entre Saveur et Jardin.

Pour s’inscrire, le lien de la ruche de Viry-Châtillon ainsi que le blog :

http://www.laruchequiditoui.fr/5148

http://blog.laruchequiditoui.fr/