Inauguration de L’ « espace The Human Safety Net pour les familles » de Longjumeau

Le programme The Human Safety Net pour les familles de la fondation Generali a pour but d’accroître les chances de réussite des enfants vulnérables issus de milieux défavorisés via des actions à destination de leurs parents. En soutenant neuf initiatives locales d’aide à la parentalité, comme celle d’Intermèdes-Robinson, la fondation The Human Safety Net, accompagnée par l’association GPMA, crée un réseau national de solidarité inédit.
Jean-Laurent Granier, Président-Directeur général de Generali France : « L’objectif est d’aller au-delà de notre métier d’assureur, tout en activant les mécanismes fondamentaux de solidarité et de mutualisation qui le régissent, pour constituer un réseau d’entraide international. »

Lutter contre l’exclusion sociale avec Intermèdes-Robinson

Intermèdes-Robinson est une association qui réalise des actions éducatives et sociales auprès d’enfants et de leur famille vivant en situation de grande précarité. Elle déploie particulièrement ses actions dans trois contextes distincts :

  • les quartiers politiques de la ville ;
  • les hôtels sociaux abritant des familles hébergées ;
  • les bidonvilles.

L’association a choisi d’aller au-devant des familles et des enfants qui ne trouvent plus de place dans les institutions traditionnelles de l’éducation, des loisirs et de la culture. Elle revendique et développe une « pédagogie sociale », qui permet d’aller vers des publics plus précaires, en travaillant directement dans leurs lieux de vie et en se mettant à la portée de personnes de tout âges.

Elle propose aux enfants et aux adultes des activités d’expression, mais aussi de production, comme des activités de jardinage et de cuisine collective. Plus de 13 ateliers se déroulent chaque semaine à Longjumeau et Chilly-Mazarin.

Intermèdes Robinson a reçu le Prix des Droits de l’Homme de la République française (décerné par le CNCDH). Elle bénéficie également de différents agréments administratifs pour son action en faveur de la cohésion sociale, de l’intégration des personnes les plus exclues et de la prévention de la délinquance : Centre social sur la Commune de Chilly Mazarin, Espace de Vie Sociale sur la commune de Longjumeau (agréments CAF), et d’un agrément Jeunesse Education Populaire (DRJSCS).

L’association est également à l’origine d’une troupe d’enfants chanteurs et danseurs qui sont les véritables ambassadeurs des messages et des valeurs de l’association. Cette troupe, appelée Aven Savore, est composée de jeunes venant de tous les terrains et cultures auprès desquels l’association intervient. La compagnie, source de fierté pour la communauté et les familles, met en avant chaque personne, à travers son propre répertoire de musiques, de chants et de danses tsiganes.

Laurent Ott, directeur d’Intermèdes-Robinson explique : « Soutenir les familles c’est bien souvent apprendre à faire famille autour d’elles; lutter contre l’isolement social, économique, comme affectif des parents ; contribuer à créer de nouveaux liens sociaux, de nouvelles appartenances et identité. Intermèdes-Robinson est une association qui a fait le choix de travailler le soutien de la fonction éducative, en partant des enfants, pour aller vers les parents et les adultes. Notre ancrage territorial nous permet de prendre contact avec tous les publics, y compris les plus invisibles.»

 

Reproduction de la pauvreté : l’analyse de Bertrand Pulman, Professeur de sociologie et d’anthropologie à la Sorbonne Paris Citée et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

« On considère, selon le mode de calcul adopté, qu’il y a en France 5 à 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Cette situation concerne 3 à 4 millions d’enfants et d’adolescents, qui sont doublement pénalisés. A la dureté de leurs conditions d’existence, s’ajoute leur faible chance de s’en dégager. Certes, l’ascenseur social existe, mais il est souvent en panne. Un enfant élevé dans une famille pauvre a une probabilité affaiblie d’obtenir un bon diplôme et, du coup, une position solide sur le marché du travail. Un tel enchainement est socialement injuste et délétère. C’est pourquoi les actions éducatives en direction des familles défavorisées constituent une priorité absolue. »

 

L’ « espace The Human Safety Net pour les familles » de Longjumeau est le septième d’une série nationale.