Grand Froid : la préfecture renforce l’hébergement d’urgence

Météo-France annonce une baisse encore plus importante des températures à partir de dimanche puis 3 jours très froids (lundi, mardi et mercredi, avec des températures ressenties pouvant descendre jusqu’à -12° C à -18° C la nuit et souvent négatives en journée), suivis d’un épisode neigeux qui pourrait durer plusieurs jours.

Toutes les personnes qui le souhaitent doivent bénéficier d’un accueil et d’une mise à l’abri.
A cette fin, le dispositif d’hébergement d’urgence vise à garantir que tous les besoins
d’hébergement puissent être satisfaits et notamment durant l’hiver, période porteuse de risques spécifiques. Il s’agit d’une adaptation aux circonstances du dispositif fonctionnant tout au long de l’année, par une mobilisation de capacités supplémentaires pour permettre la mise à l’abri d’urgence des personnes en situation de détresse. L’objectif d’insertion fait partie intégrante de l’hébergement d’urgence, une évaluation sociale de chaque personne est ainsi réalisée lors de son hébergement et débouche sur la préconisation d’une orientation vers les dispositifs et les structures appropriées.

En plus de 929 places en centres d’hébergement d’urgence ouvertes toute l’année, 94 places de renfort hivernal sont mises à disposition du 115 par des opérateurs associatifs pour la durée de cet hiver, en plus de la mobilisation de nuitées hôtelières (plus de 1970 nuitées actuellement). En appelant le 115, il est possible d’être orienté vers l’une de ces places d’hébergement d’urgence.

Depuis le déclenchement du plan « grand froid » en Essonne début février, 45 places d’hébergement d’urgence supplémentaires sont mobilisées et seront renforcées si nécessaire.
Ce dispositif a permis qu’aucune demande d’hébergement exprimée auprès du 115 par une
personne à la rue ne reste sans réponse par manque de place.

Il comporte également trois accueils de jour à Corbeil-Essonnes, AthisMons et Massy, où les
hébergés peuvent bénéficier d’un confort de premier niveau (restauration, douche) et de services de nature à favoriser l’insertion (domiciliation, ouverture de droits sociaux, aide à la rédaction de courriers et à la composition de dossiers).

La Croix-Rouge procède à des maraudes pour aller à la rencontre des personnes en situation de grande précarité qui ne sollicitent pas le 115. Depuis le déclenchement du plan « grand froid », les deux équipes de maraude de nuit intensifient leurs déplacements sur tout le département, et se déplacent en priorité sur signalement de situations d’urgence au 115.

Compte tenu de l’annonce de températures très basses à partir du dimanche 25 février, un accueil de jour restera ouvert ce week-end à Massy et une continuité de prise en charge sera assurée entre l’accueil de jour et la halte de nuit de Corbeil-Essonnes. La Croix-Rouge met aussi en place une troisième maraude ce week-end.

Par ailleurs :

Chacun est invité à signaler au 115 – numéro de téléphone gratuit – toute personne sans abri à la rue ou vivant dans un abri de fortune, et notamment si la personne paraît en difficulté. Cet appel peut sauver une vie.

Il est également recommandé de rester en contact régulier avec les personnes âgées ou fragiles de son entourage, ces personnes étant potentiellement plus vulnérables pendant les périodes de grand froid et de froid extrême.