Georges Tron condamné pour viol

Georges Tron, ex-secrétaire d’État, a écopé d’une peine de 5 ans de prison, dont 3 ferme, pour viol et agression sexuelle en réunion.

La cour d’assises de Paris a condamné mercredi 17 février en appel l’ex-secrétaire d’État Georges Tron à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour viol et agression sexuelle en réunion sur une collaboratrice de sa mairie de Draveil en 2009-2010. Sa coaccusée Brigitte Gruel, alors son adjointe à la culture, a, elle, écopé de deux ans avec sursis. La cour a, en revanche, acquitté les deux accusés de faits similaires que leur reprochait une deuxième plaignante. Georges Tron et Brigitte Gruel avaient été acquittés en première instance en 2018.

Par ailleurs son avocate Solange Dumic a annoncé sur CNews, le jeudi 18 février 2021 son intention de se pourvoir en cassation et de demander une remise en liberté.