Garde à vue prolonger pour le maire de Corbeil-Essonnes

Le maire de Corbeil-Essonnes a vu sa garde à vue prolonger  à DNIF (Division nationale d’investigation financière) à Nanterre dans le cadre de l’enquête sur des achats de voix pour les élections municipales de 2008, 2009 et 2010.

Mairie de Corbeil-Essonne (l'Essonnien-Rémi POIRIER).

Mairie de Corbeil-Essonne (l’Essonnien-Rémi POIRIER).

Convoqué hier pour être entendu par la police judicaire, qu’il placé en garde à vue avec 3 autres personnes comme l’ex adjointe Cristina de Olivera, Younès Bounouara ex-voyou devenu entrepreneur et l’épouse de Jacques Lebigre également entendu dans cette affaire puisque Jacques Lebigre (secrétaire départementale de l’UMP) est actuellement hospitalisé.