Feux de forêts / feux de végétaux: la préfecture appel à la prudence

Le département de l’Essonne connaît cet été une sécheresse dite de surface affectant fortement la végétation (broussailles, chaumes, sous-bois). Les fortes températures, vécues à la fin du mois de juin et ces derniers jours, ont favorisé un risque déjà fort de feux de végétaux.

Du 26 juin au 1 er juillet , les sapeurs-pompiers de l’Essonne avaient fait face à 97 interventions pour feux de végétaux qui avaient mobilisé au total 1 074 sapeurs-pompiers et 317 engins.

Du 10 au 16 juillet, ce sont 60 feux de végétaux qui ont mobilisé les moyens de secours en Essonne. La journée du 16 juillet a été la plus intense avec 8 sinistres ayant mobilisé l’équivalent de 14 groupes d’interventions feuxde forêt, notamment à Monnerville, au Plessis-Pâté, La Norville et Saint-Escobille où l’hélicoptère de la Sécurité civile, Dragon 75, est arrivé en renfort en début d’après-midi.

Cet épisode de fortes chaleurs et de sécheresse va se prolonger.

C’ est pourquoi le Préfet de l’Essonne et services d’incendie et de secours préconisent de :

– Redoubler de prudence avec les barbecues ; n’improvisez pas de barbecue en dehors des aires prévues à cet effet. N’allumez pas de barbecue en présence de végétation à proximité ;

– Désherber au maximum les périmètres des propriétés , principalement si elles se trouvent à proximité d’un champ. Cette précaution facilitera le travail des sapeurs-pompiers s’ils doivent intervenir sur ce secteur ;

– Ne pas jeter ses mégots de cigarette par terre , surtout si le sol est végétalisé. Les mégots jetés par les fenêtres de voiture peuvent embraser les bas-côtés et les terres-pleins centraux des routes nationales et départementales ;
– N’utilisez pas les engins à moteur, tels que les quads et les motos dans les secteurs à risques.

Ils rappellent que tout brûlage d’herbes est formellement interdit dans les jardins (selon la circulaire ministérielle conjointe des ministères de l’Écologie, du Travail, et de l’Agriculture du 18 novembre 2011) ;

Lors des récoltes, les agriculteurs sont invités à :

– Moissonner avec la plus grande prudence , en étant accompagné d’un tracteur avec la tonne d’eau et/ou un tracteur doté d’une herse pour créer des coupe-feux ;

– Déchaumer entre les parcelles pour créer des zones de coupe-feu.
Les services de l’État et le réseau des agriculteurs référents se tiennent à leur disposition pour toutes interrogations.
Consignes en cas de départ de feu :

– Alertez les sapeurs-pompiers en composant le 18, ou le 112 ;
– Localisez le sinistre en donnant l’adresse précise, la commune, éventuellement quelques points remarquables tels des édifices publics ;
– Si vous en disposez, communiquez les coordonnées GPS que vous pouvez trouver dans vos appareils de navigation ou dans votre téléphone mobile ;
– Quittez la zone en reprenant le chemin inverse par lequel vous êtes arrivé. Ne cherchez pas à emprunter un chemin différent au risque de vous perdre dans les fumées ;
– Mettez-vous en sécurité dans un endroit dégagé, comme un parking ou une clairière ;
– Si aucun abri n’est possible, restez au plus près du sol, pour vous protéger des fumées et limiter votre exposition au rayonnement thermique ;
– Si vous êtes en voiture, fermez les fenêtres et coupez la ventilation.

Voici une vidéo prise par un habitant à la zone d’activité de la Croix Blanche à Sainte Geneviève des Bois :

votre envoyer spécial TF1 mdr,voila d’ou il y’avait le fumer , ct ver croix blanche !rejoint ma page —-> Tsetchoev Ibrahim

Posted by Ibrahim Tsetchoev on jeudi 16 juillet 2015