Des outils et des ressources numériques pour l’ensemble des bibliothèques essonniennes

Le Conseil départemental a voté une politique culturelle qui affirme la volonté d’accompagner les territoires ruraux par des actions fortes et structurantes. La Bibliothèque départementale s’inscrit dans cette démarche, en proposant une offre de contenus et d’outils numériques aux habitants de l’Essonne rurale.

Dans cette perspective, François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne et Aurélie Gros, Vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l’action extérieure, visiteront la bibliothèque intercommunale d’Angerville vendredi 23 juin à 15h30.

La Bibliothèque départementale de l’Essonne (BDE) est à la fois un centre de ressources, de formation, et de promotion de la lecture publique. Ce service départemental met à la disposition des bibliothèques essonniennes une collection de trois cent cinquante mille documents (livres, CD, DVD, magazines…), ainsi qu’une centaine d’outils d’animation (expositions, malles thématiques).

Durant la visite du 23 juin, deux thématiques seront exposées.

Tout d’abord, le rôle de la Bibliothèque départementale de l’Essonne dans la diffusion d’outils et de ressources numériques sur le territoire. Grâce à son plan numérique adopté en 2015, la BDE donne accès aux Essonniens à plus de deux cent vingt outils numériques, dont cent quatre-vingt-dix-sept tablettes, et à de nombreuses ressources numériques dont la plupart accessibles à distance : autoformation, apprentissage du code de la route, soutien scolaire, perfectionnement en orthographe ou en langue étrangère, etc.

La Bibliothèque départementale a pour objectif de déployer cette offre numérique dans l’ensemble des bibliothèques rurales qui n’en disposent pas encore. « A ce jour, vingt-trois bibliothèques participent au plan numérique et soixante-deux bibliothécaires professionnels ou bénévoles ont été formés en 2016. Près de cent vingt mille habitants ont donc une bibliothèque ou un point lecture qui propose l’offre dans leur commune : tout Essonnien résidant dans le sud-Essonne peut se présenter dans l’une de ces bibliothèques pour s’inscrire » précise François Durovray.

Autre thématique de la visite, le futur plan départemental de développement de la lecture publique. Après une large concertation avec les bibliothèques et partenaires essonniens, celui-ci est en cours de rédaction. « Il articulera 3 enjeux majeurs pour la lecture publique en Essonne (la structuration du réseau de lecture publique, sa modernisation et le développement des publics), et quatre axes majeurs de la politique départementale (territorialisation des services, ruralité, collèges et numérique). » annonce Aurélie Gros.