Depenalisation du stationnement – Quel est l’addition?

Jeudi dernier, les députés ont décidé de voter la dépénalisation des PV de stationnement. Une mesure avec des répercussions difficilement évaluable pour les conducteurs.

 Place de parking (l'Essonnien-DR)

Une mesure plutôt positive dans le sens, où ce seront au maire de décider les prix de places de stationnement et de paiement. Un meilleur moyen de s’adapter à la réalité locale. Mais attention aux dérives, les maires ne seront également pas limité dans leur volonté de fixer leur prix. Un risque de désharmonie existe si deux maires évalue un prix très différent. Le fait de changer de trottoir, sur une rue limitrophe, pourrait donc amener un prix plus ou moins élevée.

Entre les critiques de faire de l’argent sur le dos des automobilistes et la volonté de certains maires de réduire le prix du stationnement, les automobilistes restent dans l’anxiété de savoir ce qui peuvent leur arriver prochainement. Dans tout les cas, le prix du forfait de post-stationnement (terme remplaçant l’amande), ne pourrait être supérieur à une journée de stationnement.

Le cadre actuel de la loi, serait tout de même inadapté. Elle serait d’ailleurs peu dissuasive, comme le souligne Guy Le Bras, directeur général du Groupement des autorités responsables de transports (Gart), puisque « Vous n’avez en moyenne que 35% des gens qui payent leur stationnement »

D’autres interrogations subsistent : comment contester une amende non mérité? La contestation risque d’être plus long, elle devrait passer par la commune puis par un tribunal administratif, obligeant les automobilistes à faire recours à un avocat. Un risque d’être moins défendu en cas de contestation existerait donc.

Toutefois, si la loi, devrait être promulguée, elle ne serait applicable que dans deux ans. Un délai raisonnable pour pouvoir anticiper cette mesure.

, , , , , , , , ,