Départ des migrants des 2 gymnases réquisitionnés à Morsang sur Orge et Sainte Geneviève des Bois

Le 30 mai dernier, la préfecture de région Île-de-France a procédé à l’évacuation de trois campements dans le nord-est parisien.

Afin de mettre à l’abri les 150 migrants accueillis en Essonne, les services de l’État ont réquisitionné du 28 mai au 18 juin, deux gymnases situés à Morsang sur Orge et à Sainte Geneviève des Bois.

Durant ces trois semaines, les migrants ont bénéficié d’un diagnostic social et sanitaire. L’examen de leur situation administrative leur a permis entre le vendredi 15 juin et le lundi 18 juin, de quitter les gymnases pour des structures d’hébergement.

Les 2 gymnases ont été remis à disposition des communes dans leur état initial. Le préfet de l’Essonne remercie la mobilisation des deux opérateurs ainsi que celle des services de l’État qui les ont accompagnés dans cette mission.

Par ailleurs, Jean-Benoît Albertini tient à souligner l’implication des deux communes. Elles ont fait preuve d’un volontarisme et d’une solidarité sans faille, malgré les difficultés inhérentes à l’immobilisation de deux équipements importants sur leur territoire à une période chargée en évènements sportifs.