Délinquance 2014 : quelles évolutions en Essonne ?

Ce matin a eu lieu dans le cabinet du préfet, la présentation des chiffres de la délinquance pour l’année de 2014 et le 1er trimestre 2015. Le procureur évoque le chiffre de 80 000 actes de délinquances pour l’2014. En 2013, il y avait eu plus de 70 000, soit une augmentation de 14,29 %.

La sécurité routière a connu un recul avec l’augmentation du nombre d’accident de près de 9% avec 1413 faits contre 1297 en 2013. Il y a eu 33 tués soit une augmentation de 13,7 %. Ce qui représente : 10 piétons, 2 vélos, 7 deux-roues motorisés et 14 en véhicule léger. 92% des infractions liées à la vitesse concernent des excès de -20 km/heure.

Sur la délinquance générale, les violences sur les personnes sont en augmentation de 4% avec 9890 faits contre 9508 en 2013.

Les cambriolages en reculent pour la première fois, depuis quelques années avec une baisse de -5,27% et les nombres d’interpellations est en hausse de 32,08 avec 737 cambrioleurs arrêtés contre 558 en 2013. « Le taux d’élucidation est de 16%, deux fois supérieurs à la moyenne de l’ile de France », dit le procureur de la république. Plusieurs réseaux ont été démantelés dont un géorgien qui explique la baisse des cambriolages.

Les braquages diminuent de 3,6 % en passant de 194 à 187 au total. En zone police, c’est un recul de 17,57 %  (135 contre 165), mais une augmentation de 76 % en zone gendarmerie (51 contre 29). À noter que les bijoutiers ont subi zéro braquage en 2014 contre 8 en 2013.

Une baisse des violences urbaines avec 47 faits de moins en 2014. Les trafics de stups en hausse en zone gendarmerie + 22,47%. En zone police 2 millions d’€uros ont été saisis.

Les Zones de Sécurité Prioritaires de Grigny a connu une baisse de 20% de la délinquance de voie publique et celle de Tarterêts à Corbeil de 8, 26%.

La réponse de la Justice à la délinquance.

En 2014, il y a eu 21 133 affaires présentées contre 23 170, les tribunaux ont été saisis dans 84 % des cas. Il y a eu 52,3 % de poursuites dont la moitié pour des infractions liées au Code de la route soit 4710 cas.