Daniel Carric : On aspire à devenir le numéro 1 essonnien

Retour la première partie de saison du FCF Fleury Cœur d’Essonne avec Daniel Carric, le président de la section féminine avec Nicolas Carric, entraineur adjoint, notamment :

De Gauche à Droite : le préparateur physique, Claire Lavogez, Nicolas Carric et Daniel Carric - l'Essonnien - Rémi POIRIER

De Gauche à Droite : le préparateur physique, Claire Lavogez, Nicolas Carric et Daniel Carric – l’Essonnien – Rémi POIRIER

Un premier sujet le match de coupe de France contre Nancy 4-3, pour Daniel Carric, c’est une belle victoire qui a soudé le groupe à 10 contre 11, en étant mené 3-1, une victoire très importante qui donnera des résultats à Bordeaux dimanche prochain. L’objectif est le maintien en championnat.

Après trois victoires consécutives toutes compétitions confondues, le groupe fonctionne très très bien, l’équipe a été changée pour moitié, avec Claire Lavogez qui arrive cela fera plus que la moitié. Le groupe est très soudé avec Claire cela fera un plus important.

Pour Nicolas Carric, on a besoin d’une fille capable de marquer des buts, le poste de Claire est au milieu de terrain, mais on a plus de besoins dans la surface. On a profité de cette semaine pour voir les qualités de Claire. On va adapter les schémas de jeu et on va voir avec Salma comment on organiser le mieux possible. Pour trouver un binôme le plus performant.

Le match de bordeaux est un tournant pour nous, si on gagne on peut basculer du bon côté du classement, cela va être important. On est sur une bonne dynamique si on enlève le match de Lyon. On est sur 4 match/4 victoires dont trois en championnat et une en coupe de France. On a quelque chose à faire là bas. Ce match peut changer beaucoup de choses sur la deuxième partie de saison.

On aspire à devenir le numéro 1 essonnien.

Sur les ambitions du club dans les années futures, Daniel Carric : le club c’est le FCF Fleury, on est le club qui rayonne sur l’Essonne, et j’espère qu’il sera appelé sur les années futures. On mise sur la formation, les U19 sont très performantes comme les U16 et les U13. On va travailler sur la formation, se qui fera grandir le club au niveau de la D1.

Pour le préparateur physique, au niveau de la structure en intégrant Fleury, on a changé de dimension au niveau de l’infrastructure des moyens. Le club continue de grandir à travers Fleury.

Pour conclure : le travail avec M.Bovis se passe très très bien, on va travail ensemble depuis 2 ans, il y a des moyens financiers, matériels et humains qui ont été mis en place. Il y a des gens qui travaillent la semaine pour le club. C’est que du plus. On aspire à devenir le numéro 1 essonnien.