Bientôt une régie publique de l’eau dans le val d’orge ?

L’association Aggl’Eau Publique Val d’Orge créée le 24 juin 2014 et présidé par Nicole Esthève pour donner un nouvel élan et une assise élargie à l’action des valdorgiens mobilisés pour la création d’une régie publique pour leur eau potable , un premier événement a eu lieu ce dimanche au plan d’eau de Saint-Michel sur Orge.

Première action de l'association Aggl'Eau Publique Val d'Orge - l'Essonnien - Rémi POIRIER

Première action de l’association Aggl’Eau Publique Val d’Orge – l’Essonnien – Rémi POIRIER

Ils prennent l’exemple de la régie publique Eau des Lacs de Viry-Châtillon, où un prix variable de l’eau a été mis en place. Ce qui a permis aux foyers ayant une consommation de moins de 40m3 par an de réaliser des économies de -30% sur leurs factures.

Ils souhaitent que les villes de l’agglomération du Val d’Orge passent en régie publique, le plus tôt possible. Ce qui pourrait être le cas des villes de Brétigny-sur-Orge, de Sainte-Geneviève-des-Bois et du Plessis-Pâté en 2015. Et les autres en 2017, du fait de la Loi Barnier qui interdit les contrats de délégation de service public de plus de 20 ans sans aucune pénalité financière.

L’association Aggl’eau Publique Val d’Orge sera présente de manière active , notamment lors des différents forums des associations organisés dans les communes de la CAVO (6 ou 13 septembre selon le cas) et le 21 septembre lors de la Valdorgienne.